jeudi 27 septembre 2012

Le programme des ateliers - Automne 2012




Nous proposons une large palette d'ateliers, dont voici une liste non exhaustive:
- fabrication d'objets inspirés par la pédagogie Steiner-Waldorf
- peinture selon la philosophie d'Arno Stern et autres pratiques artistiques
- teinture naturelle tissus
- éveil musical
- activités nature (potagers, land art,…)
- activités autour d’une alimentation consciente
- yoga et pratiques énergétiques
- jeux libres dans un environnement Waldorf
- jeux autour des émotions
- conte
- tissage et tricot de doigts
- mandalas

Nous proposons des ateliers inspirés par la pédagogie waldorf-steiner. Nous donnons toute notre attention au rythme de l’enfant, au rythme des saisons, et aux pratiques artistiques diverses, à la qualité de la nourriture, aux matières naturelles, ou encore aux couleurs.
Nos ateliers font partie d' une éducation que nous pensons intégrale, pour cela, nous proposons d’accompagner les enfants, mais aussi les parents ou adultes intéressés par les ateliers EDUCATION JOYEUSE.



Octobre – novembre – décembre 2012

Au rythme des saisons... Nos ateliers ont pour base le bien-être de l'enfant. Lorsqu'il vient nous voir, nous lui proposons, en groupe, de ressentir autant que faire se peut, son émotion, son ressenti, et son besoin. Notre lieu d'atelier est préparé de façon à accueillir l'enfant dans le calme, au son d'une musique douce. Pour retrouver le silence, nous n'utilisons pas notre voix, mais des instruments de musique doux. L'accueil se fait en ronde, et nous allumons ensemble une bougie, symbole du temps précieux que nous passerons ensemble.

Nous démarrons chaque atelier par une comptine/chanson en lien avec la saison et la nature. En y incluant des instruments adaptés que les enfants s'approprieront:

Mini bâton de pluie en cactus, Boîte à orage (Agiter le bambou et le tonnerre se déchaîne),  Crapaud (Faire coasser la crapaud en bois en passant le bâton sur son dos), Mini tambour de l’océan (Agiter le tambour pour faire rouler les graines à l'intérieur et produire le roulis de la mer), Œuf shaker (Comme une maracas, cet œuf en bois reproduit le son du serpent à sonnette), Sifflet à eau rossignol (Remplir le sifflet d'eau et souffler ! ), 
Flûte à nez (Presser la flûte contre le nez et varier les notes en ouvrant la bouche. Flûte issue des peuples premiers.), 
Tambour à vent chant des grenouilles (Faire tournoyer le petit tambour pour reproduire le coassement des grenouilles), Double tambour à vent oiseaux (Faire tournoyer pour produire un gazouillis d’oiseau très réaliste).

A chaque nouveau « cycle », nous lisons  le conte, en prenant soin du lieu (lutins en feutrine, branchages, tissus, objets en bois) afin que l'enfant entre dans l'histoire. Ensuite, nous donnons aux enfants un nouvel espace musical, en y associant le mouvement corporel libre, la ronde. Notre objectif est que l'enfant ressente ses énergies corporelles, le contact avec l'autre, avec le lieu, avec le sol. Qu'il s'étire, danse et éprouve son corps. Nous lui proposons différents rythmes d'expression corporelle, petits mais rapides (la souris), lourds et puissants (l'éléphant), mous sans énergie, tendus et raides, afin qu'il sente combien son corps est présent.

Autours des contes d'automne

nous construisons avec les enfants des personnages, des univers, des scénettes, des comptines et chansons. Nous utilisons les feuilles, les matières recyclées ou naturelles pour dessiner, colorier, peindre autours du conte.



Ateliers Laine Cardée, laine feutrée, laine bouillie, feutrine,

L'Arbre féerique en feutrine

Le collier (laine cardée, eau savonneuse)

L'anneau rubans des fées (anneau bois – huile d'olive et cire d'abeille-, rubans)

Le jardin imaginaire (carton, peinture, pastel, plumes, pigments ect.)

Arbres en papier recyclé

Guirlande feuilles d'automne (feutrine, perles)

Village de lutins
 
Cuisine d'automne

etc.

Informations complémentaires : pour l'instant, l'association ne disposant pas de lieu, Marie, qui s'occupe essentiellement de ce projet, propose cet atelier dans une école publique de Meaux. 

Mais nous souhaitons que ce projet grandisse, et il sera proposé à diverses structures et organismes, privés ou publics.  

Une association espace de liberté et de création



L’association Education Joyeuse se veut un support de (co)création. Il s’agit d’offrir à ses membres un espace de liberté, de joie, et de créativité dans lequel chacun peut s’épanouir et se réaliser.

Ainsi, chacun peut initier librement son projet, ses idées, accompagné avec bienveillance par le groupe, porté par les valeurs de l’association.

L’association prend l’allure d’un tremplin ou d’un support confiant, laissant chaque membre responsable et libre. De cette manière chacun pourra rayonner ses qualités et ses couleurs à travers le projet, au lieu de se conformer ou de se conditionner à celui-ci. Le projet s’enrichit de ces différences complémentaires, accueillant chaque personne comme un être magnifique venu co-créer au sein du projet. 

Pour faire un beau collier, il faut des perles de toutes les couleurs ainsi qu'un fil solide. L'association représente ce fil, reliant les perles entre elles. Chaque perle est spéciale et unique, et nécessaire pour créer ce collier.

En parallèle, une attention particulière est portée à la communication et à la gestion des émotions. Régulièrement, des espaces de rencontre seront organisés afin de communiquer autour des émotions et ressentis, de les vivre ensemble, afin que ceux-ci n’entravent pas la bonne évolution du projet, dans la bienveillance et le non-jugement.

Gérées correctement, les émotions sont de formidables outils de connaissance de soi et des autres. Elles sont le sel de la vie. Mais des mémoires émotionnelles ou des transferts psycho-affectifs représentent une menace pour toute entreprise collective, « polluant » et sabotant celui-ci de charges négatives.

Or, nous souhaitons que le projet évolue avec le meilleur de nous – tout en étant respecté dans notre unicité et notre globalité. Il est essentiel d’être conscient de cet aspect pour vivre en harmonie.

vendredi 14 septembre 2012

Une Ecole Arc-en-Ciel


Education Joyeuse vous présente son projet d'école... Une nouvelle génération de lieu d'accueil, située à mi-chemin entre le unschooling et l'école... C'est par ici, sur le blog du projet de l'Ecole Arc-en-Ciel!

samedi 1 septembre 2012

Parution au JO



Association : ÉDUCATION JOYEUSE.
Identification R.N.A. : W771010341

No de parution : 20120039
No d'annonce : 1428
Paru le : 29/09/2012
Département (Région) : Seine-et-Marne (Île-de-France)
Lieu parution : Déclaration à la sous-préfecture de Meaux. 
Type d'annonce : ASSOCIATION/CREATION


Déclaration à la sous-préfecture de Meaux. ÉDUCATION JOYEUSE. Objet : rejoindre les réseaux existant en matière d’initiatives éducatives novatrices ; promouvoir une éducation alternative et joyeuse sous forme d’informations, d’ouvrages, de formations et d’ateliers ; le but final étant de favoriser l’épanouissement de l’enfant, sa confiance et son bien-être ; accompagner les enfants, les familles, enseignants, acteurs sociaux, et toute personne en recherche ; à travers les ateliers, conférences, ansi qu’une activité de conseil ; créer un "lieu-ressource" permanent, offrant la possibilité de se former et de s’informer. Siège social : 101 B, rue de Chaage, 77100 Meaux. Date de la déclaration : 17 septembre 2012.

mercredi 27 juin 2012

La notion d'Education Joyeuse



ÉDUCATION JOYEUSE

Éducation joyeuse propose une philosophie-action
imprégnée de joie, de confiance et de conscience.


La Joie est bien plus qu’une émotion, elle est un état d'être. Elle est innée, nous la possédons depuis et pour toujours, et pourtant, nous la perdons peu à peu, conditionnés par un environnement peu propice. Les enfants incarnant à merveille la joie, nous souhaitons l’entretenir et la nourrir. De même, nous faisons le vœu de la réveiller chez les adultes.


-       une éducation inspirée par la pédagogie Steiner-Waldorf

La pédagogie Steiner-Waldorf est une grande source d’inspiration pour Éducation Joyeuse : liberté de l’homme, amour, confiance,… sont tant de mots clés et de manière d’envisager la vie et le monde qui nous interpellent.
De plus, l’attention portée au rythme de l’enfant, au rythme des saisons, et aux pratiques artistiques diverses, à la qualité de la nourriture, aux matières naturelles, ou encore aux couleurs nous semble essentielle.


-       une éducation intégrale

Inspiré par le projet d’Auroville, Éducation Joyeuse propose une pédagogie intégrale ou perpétuelle : nous considérons que l’éducation se fait tout au long de la vie, qu’apprendre et découvrir est le propre de l’homme. De cette manière, nous proposons d’accompagner les enfants, mais aussi les parents ou adultes intéressés par le projet. L’éducation, dès lors, cultive une vue intégrale de la vie, selon les mots de Krishnamurti.


-       une éducation holistique

Éducation Joyeuse propose une éducation qui prend en compte tous les plans de l’homme : physique, émotionnel, mental et spirituel. Pour cela, il s’agit de favoriser des activités holistiques, qui « travaillent » sur plusieurs plans, qui aident les enfants et les adultes à prendre conscience de leur corps, à gérer leur émotion, afin de s’épanouir au mieux.


-       une éducation libre et responsabilisante

Éducation Joyeuse propose une approche libre, mais responsabilisante : l’enfant est considéré comme un être tout à fait capable de faire des choix librement et de les assumer. Les adultes qui l’accompagnent encadrent un minimum, laissant l’enfant vivre ses expériences de la manière la plus indépendante possible, à l’image de l’adulte « servant » de Arno Stern. Ainsi, l’enfant gagne en confiance, en estime de soi et en responsabilité.


-       une éducation consciente

Éducation Joyeuse se réclame une éducation respectueuse, non-violente et bienveillante. Parce qu'il est temps de laisser derrière nous les anciens paradigmes et les gestes qui traduisent une violence. La non-violence est ce qui fait la dignité de l'humain: désarmé, aimant et bienveillant. 


-        une éducation vivante

Éducation Joyeuse donne une place importante au vivant, en perpétuel changement. Elle se veut souple, adaptable à chacun, car chacun participe activement à se construire. Elle est aussi vivante car elle inscrit l'homme dans un environnement plus large, à l'échelle du cosmos, reliant tous les êtres vivants, dans une nouvelle écologie. Avec les responsabilités que cela inclut et des choix à faire concernant l'environnement, l'alimentation... Choisir ce qui nous fait vraiment du bien, pour faire du bien autour de nous.


-       une éducation de l’être

Une éducation qui privilégie l'être à l'avoir et au faire. Ceux-ci sont importants, ils sont les moyens, mais l'être en est le but et le fondement indispensable. Apprendre à être, à être soi, à s'épanouir, se réaliser, en tant que personne unique, joyeuse et créative, en tant que personne responsable et libre de sa vie. 


-       une éducation quantique

Aujourd'hui, les découvertes de la physique quantique nous réapprennent les lois du fonctionnement de l'univers, ce qui bouleverse complètement notre façon de concevoir le monde, mais aussi notre vie, et notre place dans l'univers. En approfondissant le sujet, il semble essentiel d'intégrer cette donnée dans l'éducation.


Le bilan de l'Education Nationale



C’est une interrogation sur l’éducation en général qui nous a menées à formuler notre projet.

En premier lieu, évidemment, nous nous sommes interrogées sur l’éducation nationale et ce qu’elle offrait à nos enfants. Et nous avons ciblé ce qui nous semblait être des manquements graves.

- L’EN ne prépare par les enfants aux choses essentielles de la vie et aux enjeux sociétaux actuels (développement durable, inégalités, paix) 
- l’école ne favorise pas l’autonomie et la responsabilité des enfants dans le processus éducatif, les rendant passifs et spectateurs
- se concentre uniquement sur des savoirs, des savoir-faire, éradiquant toute notion de savoir-être
- n’est pas propice à un épanouissement, une réalisation
- instaure un climat de compétition et de compétitivité très tôt, ne favorisant pas le vivre ensemble
- ne respecte pas les rythmes naturels de l’enfant : au quotidien, et plus globalement dans les apprentissages
- n’entend pas les besoins naturels des enfants, en les obligeant par exemple à rester assis 8h durant
- éteint la curiosité naturelle de l’enfant au profit de l’obtention d’une note
- engluée dans une politique éducative héritée de Jules Ferry, elle uniformise l’éducation jusqu’au dogme, oubliant l’individualité de chacun
- sape la confiance en soi naturelle des enfants à l’aide de sanctions et de notes
- oublie qu’apprendre, ça dure toute la vie !
- limite l’apprentissage des arts, de la musique et de l’éducation physique, surinvestissant l’intellect et faisant abstraction les plans physique, émotionnels,…
- taux d’échec et de décrochage est en augmentation constante
- et surtout, elle n’est pas joyeuse !

Alors, sans rancune, en effectuant ce constat, nous avons souhaité autre chose pour nos enfants, souhaitant jouer un rôle plus actif dans leur éducation.


Favoriser les qualités de l'enfant



Dès lors, nous avons réfléchi et penser aux « qualités » naturelles de l’enfant que nous souhaitons encourager.

Joie
La joie, le plaisir d’apprendre, de découvrir, sont des moteurs puissants. La joie, qui est un état durable garant de bien-être, est naturellement présente chez les enfants. Il s’agira donc, dans un climat propice, de la nourrir au mieux.

Le goût d’apprendre
De manière innée, nous avons le goût d’apprendre, nous possédons une curiosité naturelle. L’éducation joyeuse aura aussi pour mission de favoriser toutes les expériences que voudra faire l’enfant pour aller au bout de son projet : le plaisir de découvrir, d’explorer, de comprendre.

La responsabilité
Nous considérons l’enfant comme un être responsable, qui peut en toute liberté, faire le choix de ses apprentissages. Par les expériences vécues, l’enfant apprend, comprend, et cela de manière active. Il est totalement intégré à toutes les phases du processus éducatif. Le but est de favoriser son indépendance et son autonomie. L’encourager à être responsable le prépare au monde dans lequel il vivra adulte.

La créativité
Être créatif, c’est aussi faire l’expérience de sa liberté, c’est imaginer, innover, inventer. La créativité est un facteur d’épanouissement, mais c’est aussi un élément essentiel aux enjeux de la société et du monde.

La confiance en soi
L’éducation Joyeuse souhaite nourrir la confiance en soi, l’estime de soi, afin de favoriser un épanouissement de l’enfant, une santé globale, et un bien-être permanent. Un enfant qui a confiance en soi deviendra un adulte ouvert, actif, heureux et responsable.

L’épanouissement
Nous souhaitons encourager l’épanouissement et la réalisation des enfants : nous pensons que chaque enfant est porteur de potentiels qui lui sont propres, et qu’il doit trouver le moyen de les exploiter au mieux afin de réaliser son projet de vie. L’épanouissement est en lien avec une notion essentielle : le but de la vie, qui signifie la connaissance de soi, de l’être, ouvert aux autres et en relation avec le monde.

Le rythme
Chaque enfant ayant son propre rythme, nous souhaitons que l’éducation s’adapte à celui-ci. Nous pensons que l’enfant, lorsqu’il est prêt, acquiert très facilement et simplement toutes sortes de compétences, et cela sans forcer. Nous pensons que cela est plus enthousiasmant pour l’enfant. En cela, le mouvement d’éducation lente nous semble prometteur. De même, l’éducation joyeuse souhaite s’adapter au rythme de l’enfant au quotidien.

L’ouverture au monde
Lorsqu’un enfant est confiant et heureux, il est naturellement ouvert aux autres et au monde. Rencontrer des cultures et des pratiques différentes ouvre ses horizons d’une  manière infiniment enrichissante. Tout peut être prétexte à la rencontre : la cuisine, un instrument de musique, une visite au musée… Cet aspect de l’éducation nous semble essentiel dans la société d’aujourd’hui, qui est multiculturelle et plurielle, métissée de toutes sortes d’influences.

Le savoir-être
Une éducation bienveillante encourage la notion de savoir-être, de respect, avec soi et avec les autres. Le savoir-être est un garant d’harmonie au sein d’une société.

L’enfant dans sa globalité
L’éducation ne se limite pas à l’intellect, elle intègre pleinement le corps – à travers des activités physiques – et les émotions – dont on prendra soin.

Le lien à la nature
Il est essentiel, aujourd’hui, de renouer des liens sains et solides avec la nature. L’éducation joyeuse fera une place importante à l’écologie, au développement durable, aux activités en pleine nature.

La santé
Grand oubliée de l’école, et pourtant tellement importante, l’éducation joyeuse souhaite encourager l’enfant à conserver une bonne santé. Concrètement, cela commence par manger sainement, prendre soin et écouter son corps, et être heureux !

Unicité de chacun
Chaque enfant est unique ; plutôt que de conformer l’éducation, nous souhaitons accompagner l’enfant tel qu’il est. Qu’il soit plutôt manuel, artiste ou encore intellectuel,  l’éducation doit s’adapter afin de lui offrir le cadre le plus épanouissant possible.

Interdisciplinarité
L’éducation comme les savoirs, ne se rangent pas dans des petites boîtes bien rangées. Il est important, dans le monde d’aujourd’hui, de faire les liens entre les différents savoirs, disciplines, comme le préconise Edgar Morin. Conscient de cet aspect, l’enfant aura une vision plus large et plus fine des enjeux de la société et du monde.